Depuis le retrait du Prince Harry de ses fonctions royales, le Prince William s’impliquerait énormément dans la firme royale et serait sur le point de devancer son petit frère.

Le magazine people Paris Match, revient sur la guerre entre le clan Sussex et le clan Cambridge.

« A défaut d’avoir trouvé un rôle défini dans le cadre bien rigide de la monarchie, Harry a conquis le droit de s’exprimer », a partagé le magazine dans sa publication.

Un droit qu’il aurait peut être trop exploité après avoir réagit contre le président Donald Trump. Ce comportement aurait énormément agacé la Reine Elizabeth car selon elle, le Prince Harry a franchi une ligne qui était infranchissable.

«Je ne vais malheureusement pas pouvoir voter cette année lors des élections américaines. Mais comme la plupart d’entre vous le sait, je n’ai jamais pu voter de ma vie au Royaume-Uni.», avait-il confié.

Selon les propos de « Paris Match », par son discours, le Duc de Sussex a violé les accords conclues après son retrait de ses activités protocolaires.

Le magazine « Daily Telegraph» ainsi que «The Spectator» soutiennent énormément le palais royal et n’ont donc pas manqué de tacler les Sussex :

« Tout le monde n’en a rien à faire de ce que pensent Meghan Markle et Harry sur Trump !», indique la publication.