Au micro de RTL, Valérie Trierweiler a psychoté sur l’état de santé actuel de Brigitte Macron, ruinée par le décès de Samuel Paty, tué par un terroriste tchétchène de 18 ans. En effet, la première dame serait brisée.

En effet, la femme d’Emmanuel Macron partageait avec ce professeur d’histoire géo, assassiné par un terroriste de 18 ans pour avoir présenté des images caricaturales de Mahomet à des collégiens, « un amour hors du commun de leur métier, une vocation à enseigner et un bonheur sans cesse renouvelé de retrouver les élèves ».

En fait, celle qui aurait mis fin à sa liaison avec son rugbyman synthétise la passion des de Brigitte Macron et le feu professeur tué vilement en un seul mot : « transmettre ».

Par ailleurs, retranchée à l’Elysée après avoir été en contact avec une personne contaminée par la Covid-19 a d’ailleurs introduit sa lettre en hommage à Samuel Patty,

« Être prof, c’est transmettre et anticiper, préparer les cours avec une attention particulière parce que chaque leçon est importante […], commence-t-elle. C’est repérer une lueur que l’on a pu allumer dans les yeux des élèves […] c’est développer leur esprit critique pour les rendre libres. Tout cela, Samuel, vous le saviez, et mieux encore, vous l’incarniez »