Alors qu’il aurait décidé de rentrer en Grande-Bretagne sans son épouse Meghan Markle, le Prince Harry s’attendrait à une bonne leçon de la Reine Elizabeth II.

A croire les dernières rumeurs qui circulent en ce moment, le Duc de Sussex qui s’apprête à goûter aux plaisirs de la paternité pour la deuxième fois, aurait pris une décision de rentrer à Londres en 2021, afin d’assister aux Invictus Games, une compétition polyvalents pour les soldats et vétérans de guerre blessés et en situations de handicap.

En effet, c’est le deuxième fils du Prince Charles qui aurait l’idée de créer ce genre de compétition, en s’inspiration des Jeux paralympiques.

C’est ce qui a été rapporté par la revue « The Sun » dans une de ses dernières éditions en évoquant un éventuel recadrage par la Reine Elizabeth II.

La position du Duc de Sussex à l’encontre de Donald Trump n’a pas été appréciée puisque le Prince Harry représenterait la famille royale britannique, et il se devait de garder son calme. Son épouse, Meghan Markle n’aurait pas échappé à cette correction également.

Par ailleurs, le Prince Harry aurait un autre problème et cette fois-ci, c’est avec son Visa pour les Etats-Unis, puisqu’il n’aurait qu’un simple Visa touriste et ne peut donc pas rester pour longtemps à Los Angeles.

Une seule solution : postuler pour un visa diplomatique, pour une représentation britannique en Californie. Toutefois, rien n’est encore officiel, surtout avec la situation actuelle pour Trump s’apprêterait pour un deuxième mandat.

« Si Trump est réélu et effectue une autre visite ici, que doit dire la reine sur le fait que son petit-fils et sa femme ont fait campagne contre lui ? » peut-on lire en conclusion de l’article.