Jean-Marie Bigard et Patrick Bruel sont tous les deux d’accord concernant toutes les décisions des autorités de maintenir la fermeture des cinémas et des salles de cinéma pour éviter la propagation du Covid-19. Pourtant, personne ne parle du diner auquel il a invité et où il y avait plus que 20 personnes.

“En quoi un magasin d’alimentation est moins dangereux qu’une librairie ? En quoi un avion bondé est moins dangereux qu’un théâtre ? En quoi un train, où les gens sont collés, est moins dangereux qu’un cinéma ?”, a lancé le chanteur de 61 ans, en réponse à toutes les restrictions imposées par les autorités.

Le magazine « Public » n’a pas hésité à publier des photos du diner auquel Patrick Bruel a été convié avec sa jolie Clémence. Apparemment, le couple est sur le point de se marier.

« C’est sûr que dire à des danseurs, à des chanteurs, à des comédiens, à des artistes, des artistes de rue, à des gens qui, depuis des années, donnent aux autres de la chaleur, de la raison de vivre, des mots, des phrases, qui peuvent changer un destin. S’entendre dire qu’on n’est pas essentiel, c’est stupide.”, a-t-il ajouté à ce sujet qui commence vraiment à l’agacer.