Après une longue période d’absence, Nicolas serait enfin de retour sur scène avec un nouveau projet pour février 2021, intitulé « OSS 117 » en compagnie du fameux Jean Dujardin.

Et pas que, le réalisateur aurait également attaqué sévèrement Alice Coffin, une féministe élue Europe Ecologie-Les Verts (EELV) à la mairie de Paris.

Il aurait en effet rappelé ses mots « extrémistes » dans une approche comparative avec ceux de sa marraine, Gisèle Halimi, qui n’était que « dialogue, nuance et pensée élaborée ».

« Toi qui fit tant pour les femmes et aimait tant les hommes. Tes merveilleux combats traversent des heures bien sombres » aurait lancé le scénariste et réalisateur français sur sa page Instagram avant de le supprimer quelques instants après.

Toutefois, Alice Coffin, autrice du livre « Le Génie lesbien » n’aurait pas manqué l’occasion de répondre à toutes les personnes qui s’opposeraient à son chemin lors d’une interview dans le cadre de l’émission de Sonia Mabrouk, sur Europe 1.

« Actuellement, dans l’humanité, les hommes posent un souci dans la façon dont les comportements liés à la masculinité se traduisent. Il est vraiment temps qu’ils se prennent en main et qu’ils changent. » aurait-elle expliqué dans un premier temps.

« J’ai besoin de lire d’autres choses que les écrits des hommes, de voir d’autres choses que leurs films » continue-t-elle.

« Ce n’est pas parce que l’on n’est pas d’accord que l’on devrait me résumer à une personne qui crée du clivage, de la dissension, et qui ne serait pas là pour faire progresser l’ensemble de l’humanité » finit-elle par conclure en réponse à tous ceux qui la qualifieraient d’extrémiste.