Mylène Farmer, qualifiée d’être l’une des personnalités préférées des Français, a eu une période difficile pendant son enfance. Elle a été totalement traumatisée et n’arrive toujours pas à s’en remettre.

Le magazine « France Dimanche » en parle dans son édition datée du 24 décembre : « Petite fille martyrisée à l’école, la star de 59 ans, installé depuis cet été à Saint-Cloud, n’est pas toujours parvenue à effacer ce terrible traumatisme ».

Le magazine s’est initialement concentré sur sa scolarité au collège Sainte-Marcelline, dirigé par des religieuses italiennes, et qui est un établissement privé situé sur les bords de la Rivière-des-Prairies dans l’Ouest de Montréal.

Son papa faisait tout pour lui assurer son avenir. Ingénieur des ponts et chaussées, il a été muté au Canada pour travailler à la construction du barrage de la Manicouagan.

« Le souvenir de mon enfance reste très flou. J’ai la mémoire d’une scène très courte : la gifle d’une bonne sœur parce que j’avais renversé mon verre de jus d’orange par terre », a-t-elle lancé à ce sujet.