À cause de son opération du cœur qui a failli l’emporter, Michel Drucker s’était senti bizarrement isolé, un éloignement avec son épouse Dany Saval et sa fille qu’il déplore.

En fait, cet esseulement du présentateur de France 2 est évoqué non seulement par Ici Paris, mais également par le magazine « Closer ».

« Opéré d’urgence pour une affection cardiaque, il n’imaginait pas jusqu’où le conduirait cette épreuve », relaye l’hebdomadaire dans un article titré « désespérément seul pendant son hospitalisation ».

Alors, si Michel Drucker était accablé par les examens poussés, et la batterie de tests, ce qui l’a vraiment paralysé et l’a même troublé, c’est son confinement, une épreuve qui l’a spécialement touché.

« C’est un voyage que je ne suis pas près d’oublier », déclare le présentateur. On découvre l’humilité, la solitude, le silence, car avec le Covid, je n’avais pratiquement pas de visite pendant trois mois, et c’est encore le cas, je ne croise que des regards, tout le monde est masqué ».

Par ailleurs, son épouse Dany Saval, et sa fille, et sa petite-fille sont venues une fois. Et elles n’ont pas durées longtemps et étaient placées à une distance par les équipes soignantes.