Ayant subi en septembre dernier une intervention du cœur, Michel Drucker est aux prises avec la solitude pendant ces fêtes de fin d’année. En fait, sa nièce Léa en dévoile un peu plus sur sa santé. Alors, le présentateur de vivement Dimanche, l’émission de France 2, se livrait dans Le Parisien sur son état.

En effet, il n’aurait toujours pas retrouvé ses forces. Son rythme de travail était déterminé. « Prise de sang, de tension dès 7 heures du matin, puis la montée des marches. Sept étages. Et l’après-midi, c’est vélo-santé », livrait Michel Drucker. Il y a aussi les médicaments : antibiotiques, fer, anticoagulant, cholestérol, diurétique ».

« J’ai eu des drains. J’ai été sous dialyse, parce qu’un rein avait souffert », avait-il par ailleurs dévoilé.

Par ailleurs, son état avance bien tout doucement. Et il pourrait célébrer les fêtes de fin d’années loin de son entourage. Les visites seraient limitées en raison de la crise sanitaire.

De toute évidence, Michel Drucker pourra s’appuyer sur sa nièce Léa Drucker. « J’irai [le] voir dès que possible », a-t-elle livré à « Télé Star ». L’actrice a également livré des nouvelles du fameux présentateur. « Il va mieux, beaucoup mieux, a-t-elle assuré. Il se repose. Il a traversé quelque chose de dur. Il s’en sort bien, il a une vraie âme de sportif ».