Après avoir taclé Michel Cymes, Marina Carrière d’Encausse fustige le comportement de Didier Raoult, professeur de microbiologie à la faculté de médecine et à l’institut hospitalo-universitaire de Marseille.

En effet il est célèbre pour avoir proposé à ses patients infectés par la Covid une thérapie basée sur l’hydroxychloroquine, qui présente à ses yeux une efficacité satisfaisante dans le cadre de la crise sanitaire généralisée. En fait, sa position a engendré un immense débat.

En fait, Marina Carrère d’Encausse, la présentatrice du Magazine de la santé sur France 5, le connait personnellement. Et elle a été découragée par son comportement, a-t-elle avoué dans l’émission « Ça fait du bien » sur Europe 1.

« Je connais Didier Raoult depuis le début de mes études de médecine. C’est un professionnel remarquable et un homme extrêmement intelligent. Comment il a fait pour parler de médicaments avec des études qui n’étaient pas scientifiquement validées ? Je ne comprends pourquoi, il s’est éloigné de sa rigueur scientifique », a précisé celle qui est aujourd’hui en pleine promotion de son roman « Les Enfants du secret ».

« On reste sur du factuel, ce qui évite des interprétations hasardeuses », déclarait-elle une autre fois. De la même manière, on ne critique jamais les décisions gouvernementales, on continue d’expliquer, de faire de la prévention, de décrypter ».

Par ailleurs, Marina Carrère d’Encausse révèle qu’elle est cancérophobe, mais pas hypocondriaque. « Je me fait dépister tous les ans, je me vaccine aussi contre la grippe, j’ai toujours vacciné mes enfants », a-t-elle déclaré.