Si Laeticia Hallyday présente une forme olympique comme l’ont dévoilées les clichés postés par « Closer », quelques mois avant, elle craignait le pire. En effet, le stress, causé par le décès de son époux, aurait pu avoir une grande influence sur sa santé. En effet, le cancer aurait même été redouté.

En effet, l’an dernier, avant au Maroc avec son homme, Pascal, la maman de Jade et Joy se serait allée dans un cabinet médical à Paris afin de passer quelques examens, qui Dieu merci se seraient enfin montrés rassurants.

Mais elle serait en train de craindre le pire, a relaté « France Dimanche », soulignant qu’à cause de sa tristesse juste après la mort de son époux, le stress est l’origine de plusieurs maladies dont le cancer, abominable maladie qui a tué son mari il y a deux ans et demi.

Par ailleurs, la veuve du rockeur aurait mis deux ans pour surmonter l’invincible, celui du décès du père de ses filles, et un an « pour accepter d’être de nouveau heureuse auprès d’un homme », Pascal B, un restaurateur parisien de 48 ans.

« Mais guérit-on jamais d’un chagrin aussi immense que le sien ? On croit l’âme enfin apaisée, et, soudain, c’est le corps qui parle et se met à souffrir. Nombre d’études des plus sérieuses ont en effet révélé le rôle du stress et des chocs émotionnels dans l’apparition de certaines maladies, dont le cancer », indique la publication