Julien Courbet vient dernièrement d’être frappé par une terrible maladie. En effet, le journaliste, présentateur radio et de télévision français doit en ce temps-ci même affronter une horrible tragédie. Dernièrement, il se livrait sur ce douloureux événement qui influence son quotidien en ce moment-ci. Après la perte de son père à la suite d’un accident de voiture, c’est maintenant au tour de sa mère de lui chambouler.

En effet, le présentateur se livrait au magazine « Ici Paris », au sujet du douloureux événement. Alors, la revue mettait en titre principal : « Julien Courbet, une terrible maladie ». En fait, Julien Courbet est aux prises avec la maladie de sa mère. En effet celle-ci est victime d’une maladie bien célèbre et incurable, la maladie d’Alzheimer. Clairement, il est très délicat d’affronter cette maladie, surtout lorsque la personne sévie est sa propre mère.

Il paraitrait que la mère du présentateur ne soit plus en mesure de savoir qui est son fils, comme il l’indiquait au cours d’une entrevue accordé à TV Grandes Chaînes : « C’est une terrible épreuve, personne ne mérite une fin de vie comme ça » regrettait-il. Au cours de cette entrevue, il était alors très touché par la situation, surtout par le fait que sa femme mère ne le reconnaisse plus. Le présentateur a ensuite livré que sa mère ne le reconnaissait plus et que lorsque par miracle elle savait qu’il était en réalité son fils, c’était « un moment de magie ». Alors, ils peuvent publier un moment d’intimité ensemble, moment qui est devenu si rare en raison de l’horrible maladie qui lui a chipé la mémoire.

Par ailleurs, si le présentateur est victime de cette horrible épreuve, il faut souligner qu’il avait aussi perdu son père au cours d’un accident de voiture. En effet, le père de Julien Courbet était alors piéton, il marchait sur le trottoir dans la rue quand un homme, soûlé, a foncé sur le pauvre homme. Une douleur atroce pour le présentateur, qu’il n’a jamais vraiment « réussi à soigner » comme il le disait dans l’émission « Dans le rétro » sur France Bleu il y’a quelques années. Alors, il relatait : « On a toujours vécu avec cette question : aurait-il pu être sauvé ? ». Une interrogation qui restera toujours en suspens.