Julie Gayet se retrouve en Une d’un magazine people, qui annonce une étonnante allégation, celle d’une supposée relation avec Nicolas Sarkozy. En fait, ce serait une façon pour l’ex-chef d’État de prendre sa revanche sur François Hollande. Une rivalité en cause.

En effet, la productrice, invitée ce 20 octobre sur Europe 1 à l’occasion de l’émission d’Anne Roumanoff, ne réplique pas à cette allégation alimentée par le magazine « Clooser ».

Par contre, elle s’est confiée sur ses rapports très particuliers avec François Cluzet, son partenaire dans Poly, aujourd’hui sur nos écrans. En fait, ils sont cousins.

« Il m’a dit : « Tu savais qu’on était cousins ? », relaté l’actrice et productrice qui en couple avec François Hollande depuis six ans. En effet, leur histoire a été dévoilée par le magazine « Closer ».

On a commencé à chercher, et effectivement on est très proches, on est cousins du côté de ma mère de ma famille dans les Ardennes », a-t-elle précisé.

Et d’ajouter : « Mais c’est vrai qu’il y avait un petit quelque chose, un petit air de famille avec François Cluzet ».

Par ailleurs, François Cluzet s’était manifesté quelques jours plus tôt suite à son attaque contre Fabrice Luchini et Jean-Marie Bigard.

« Tous ces gens-là nous font un mal fou. Je m’en réfère à ceux qui sont plus à même de nous dire comment il faut faire face à un fléau dont on ignore tout », a-t-il lâché, les exhortant à partager en cette temps délicat des messages de tolérance et d’espoir.

François Cluzet veut les voir se cantonner à leur métier d’humoriste avec trois ‘H’ : humour, humour et humour ».