Finalement apaisé pour la santé de Brigitte Macron, le chef de l’État Emmanuel Macron aurait manifesté le désir de recevoir Gérard Depardieu et a demandé à l’un de ses intimes à de nombreuses reprises d’organiser un dîner.

Et le proche en question s’appelle Mathieu Sapin, un, bédéiste, qui suivi le président dans les coulisses du pouvoir. Et le place sur la scène avec Jean Racine pour les besoins de « Comédie française », Ed. Dargaud.

Par ailleurs, ce proche du chef de l’État se confie dans les colonnes du « Parisien » « Oui, c’est drôle. Ce livre n’existerait peut-être pas sans Depardieu : Emmanuel Macron voulait absolument dîner avec lui et m’a demandé à plusieurs reprises d’organiser ça », a-t-elle précisé. « Je crois que cela illustre bien le rapport entre la politique et les artistes ». « Le pouvoir rêve toujours de les approcher. Peut-être parce que les politiques sont envieux de leur liberté ».

« Je me suis demandé pourquoi Racine avait abandonné le théâtre pour se consacrer à l’observation du pouvoir. En toute modestie, je me suis dit, il y a un parallèle à faire avec moi. Il y a quelque chose de trépidant à être aux premières loges de l’histoire », a-t-elle précisé.