Connu pour être toujours présente auprès de son époux le Président de la République, Brigitte Macron aurait repéré un nouveau rival à son mari et aurait déjà pris ses distances.

Ce rival n’est tout autre que Manuel Valls, qui serait accusé par la Première Dame d’avoir lancé des rumeurs durant la campagne présidentielle visant l’orientation sexuelle de son époux.

C’est ce qui a été confirmé par Nathalie Schuck et Ava Djamshidi dans leur ouvrage « Madame la Présidente », éditée chez Plon.

« Ils sont tricards, ils ont mis une fatwa sur leur tête » aurait confié un proche sous couvert de l’anonymat tout en mentionné le nom de l’ex-premier ministre.

Et depuis, Brigitte Macron garderait ses distances. Elle l’aurait d’ailleurs même humilié, à croire les propos rapporté par « Le Parisien » dans son édition du 10 octobre.

« Quelle ironie ! Avant la présidentielle, Emmanuel Macron a construit son ascension en prenant le contre-pied de Manuel Valls, notamment sur la question du communautarisme. » est-il expliqué dans un premier temps par la revue people.

« Leur rivalité avait pollué la seconde partie du quinquennat de François Hollande » est-il expliqué un peu plus loin dans l’article en rappelant que depuis, l’ancien premier ministre aurait multiplié ses demandes pour revenir au gouvernement.

Le Président de la République aurait ainsi ignoré tous ses appels.

«Emmanuel s’en méfie toujours. Il le laisse faire des offres de service, sans y répondre. Humiliant ! » aurait confié une source proche du couple présidentiel sous couvert de l’anonymat.