Cristina Cordula traitée de grossophobie ? Elle se retrouve au centre de la polémique sur la toile ! On vous explique tout.

En effet, Cristina Cordula, la présentatrice vedette de l’émission Les reines du shopping se trouve encore une fois au cœur d’un scandale et est accusée par les cybernautes de grossophobie ! Pour cause, la dernière séquence des Reines du Shopping qui a provoqué de fortes réactions de la part des téléspectateurs qui n’ont pas omis d’exprimer leur colère sur la toile.

Les téléspectateurs choqués
En fait, le 19 octobre dernier, les candidates des reines du shopping étaient aux prises avec un nouveau challenge. En effet, des candidates rondes étaient honorées dans cet épisode. Mais, les téléspectateurs ont été heurtés par le thème « chic avec une pièce fluide » exigé par l’experte de la mode.

Alors, s’en suit une tempête de commentaires sur la toile surtout sur Twitter, où les cybernautes n’ont pas manqués à tailler le présentateur et la chaîne. « M6 qui essaie de se racheter de leurs remarques grossophobes chaque semaine », on pouvait lire sur Twitter. « Spéciale belles avec des formes…sous-entendu d’habitude elles sont moches ? Oh non désolée M6, le thème est sympa mais il y a un problème là », ou encore « Ça veut dire que quand on a des formes on n’est pas belles ? Quelle émission de m****” !».

Par ailleurs, d’autres cybernautes ont dézingué Cristina Cordula. « Pourquoi quand on est ronde, on devrait être abonné au fluide selon Cristina ? Je ne suis pas d’accord. Cristina n’aime pas les rondes, malheureusement », a publié un twitto. « Cristina a un discours démodé. Elle a loupé le train du body positive. […] C’est dommage », on pouvait lire en outre.

Les confidences d’une candidate
À en croire de nombreux fans de l’émission, ce ne serait pas la première fois que Cristina Cordula est accusée de grossophobie ! Car en 2018 une ancienne candidate avait fustigé la production du programme de la styliste franco-brésilienne.

En effet, dans un entretien au journal La Montagne, l’ex-candidat avait dénoncé cette ségrégation dont elle a été victime. « Je dénonce le fait que j’ai eu beaucoup de mal à trouver mes tailles dans les magasins imposés » avait-elle déclaré. Pour l’instant, ni Cristina Cordula ni M6 n’ont pas répliqué aux accusations des cybernautes. Affaire à suivre…