Corinne Masiero s’impose à nouveau avec un nouvel épisode spécial de Capitaine Marleau, la série à succès diffusée sur France 3. Et cette fois-ci, c’est à Christophe Lambert que la parole est donnée.

C’est ce qui a été rapporté par « Le Parisien » dans une de ses éditions consacrant une interview exclusive à l’actrice talentueuse non pas pour revenir sur fameux parcours cette fois-ci, mais plutôt sa position vis-à-vis du militantisme contre le harcèlement.

Elle aurait même avancé qu’Adèle Haenel devrait présider la prochaine cérémonie des César.

« Elle représente tout ce vers quoi on veut aller au niveau de la parité et le fait d’ouvrir sa gueule face aux choses inadmissibles qui ont pu se passer pour la dernière cérémonie » aurait confié Corinne dans un premier.

Elle serait sortie de la salle au moment où Roman Polanski, « connu pour ses antécédents de harcèlement et de viols contre plusieurs femmes », ait reçu le César du meilleur réalisateur pour son long métrage « J’accuse » avec le talentueux Jean Dujardin en rôle principal.

Celle qui occuperait un rôle majeur dans la série « Capitaine Marleau » regretterait jusqu’à ce jour le fait de ne pas l’avoir suivie immédiatement.

« Je m’en veux de ne pas avoir fait ça ailleurs. J’ai proposé qu’elle soit la maîtresse de cérémonie en lui laissant carte blanche pour dire ce qu’elle veut, car ça serait un signal fort pour montrer qu’on va dans un autre sens. » aurait-elle ajouté.