Claude Brasseur vient de rendre son dernier souffle à 84 ans, abandonnant derrière lui une belle carrière de plus de 127 films et quelques autres, 7 séries télévisées, a relaté l’AFP.

En effet, les causes de son décès n’ont pas été indiquées. En réalité, il y a trois ans, le magazine Ici Paris dévoilait son hospitalisation à cause d’un accident vasculaire cérébral.

À ce temps-là l’acteur issus en 1936 et dont le parrain est Ernest Hemingway, a été interné « dans un groupe hospitalier du XIV ème arrondissement de Paris ». D’ailleurs, il avait même été mis dans un coma artificiel, mais n’avait pas à l’époque récupéré.

Cependant, un double AVC avait été regretté quelques jours plus tard. « Cette fois, on le transporte dans un autre hôpital réputé dans la prise en charge des pathologies cardiovasculaires et métaboliques ».

Par ailleurs, il n’aurait jamais pu récupérer depuis cette double hospitalisation. La parution en ligne du magazine « Le Point » a de son côté rapporté une révélation de l’acteur. « Partager est un verbe à utiliser avec timidité », dévoilait le feu acteur. Et d’ajouter « Pierre Desproges affirmait avec raison qu’on peut rire de tout mais pas avec n’importe qui. Je crois, au risque de choquer, que le vrai partage est comme le rire : non pas sélectif, mais choisi. Heureusement, il n’y a pas de choix sans curiosité. »