« Point de Vue » a annoncé que Charlotte Casiraghi avait pris une décision radicale. Elle a demandé à ses proches et à toutes les personnes qui la connaissent de ne plus l’appeler par son nom marital.

Le magazine « Paris Match », qui lui offre quelques pages à l’occasion de son engagement avec Chanel, annonce que cette rumeur est totalement fausse.

« Elle devient ambassadrice, porte-parole de Chanel et l’image de sa collection à l’âge de 34 bas. », annonce le magazine, sans pour autant l’appeler Charlotte Rassam, comme avait fait « Point de Vue ».

Sa demande a été bien évidemment acceptée, et l’héritière monégasque sait très bien ce qu’elle fait car son exigence n’était pas une simple ruse.

Cette dernière compte lancer, en collaboration avec Virginie Viard, la directrice artistique de Chanel, « Les Rendez-vous littéraires de la rue Cambon », à partir du 26 janvier.

« Ces rencontres thématiques relayées sur le site internet et les réseaux sociaux de Chanel réuniront des autrices et des comédiennes, entourées d’amis de la Maison, pour lire, échanger et croiser leur regard singulier sur leur œuvre ou celles d’autres figures littéraires historiques ou contemporaines qui leur sont chères », annonce le magazine.