Le magazine « Closer » s’intéresse à Charlotte Casiraghi, qui va bientôt donner naissance à son troisième enfant et second de sa relation avec Dimitri Rassam. Cette dernière passe par des moments difficiles à cause de la pandémie mondiale qui a obligé tout le monde à se confiner.

Etant enceinte, elle était obligée de prendre ses précautions, ce qui l’a beaucoup stressé ces derniers temps.

Et c’est le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy qui annonce que la situation pourrait s’empirer.

« Ça va durer… Nous sommes partis avec une vision de moyen et de long terme avec ce virus. C’est-à-dire que ce n’est pas seulement septembre 2020 qui est en jeu ; c’est l’ensemble de l’hiver 2020, c’est le printemps 2021. Ça va durer », a-t-il lancé dans le cadre de l’émission de Jean-Jacques Bourdin.

« D’une part, ce virus finira par s’atténuer au bout d’un certain temps, spontanément. Deuxièmement, on aura probablement – et il y a des raisons d’espérer – des premiers candidats vaccins qui auront une certaine forme d’efficacité. Et enfin, la médecine de l’innovation, de la thérapeutique, qui n’a pas été au rendez-vous jusqu’à maintenant – on n’a pas de médicament encore, et y compris à visée préventif – je pense qu’on aura des premiers éléments au printemps 2021 ». a-t-il ajouté à ce sujet.

Aucun détail concernant la grossesse de la fille de Carole Bouquet n’a été dévoilé.