Décidément, Charlène de Monaco, l’heureuse maman des adorables jumeaux, Jacques et Gabriella, serait fâchée contre la maison Hermès !

A croire les propos rapportés par la revue « Paris Match », elle aurait été humiliée par ses derniers. Chose qui ne semble pas être le cas avec Bernard Arnault, le grand dirigeant de LVMH et propriétaire de Dior également.

C’est ce qui aurait été confirmé par une photo qui aurait fait le tour des réseaux sociaux où l’héritière monégasque n’hésiterait pas à s’afficher en Dior, témoignant ainsi de leur bonne entente et leur complicité.

Par ailleurs, c’est bien lors d’une des éditions du mois de septembre que la revue hebdo a décidé de revenir sur cet incident d’humiliation en public de la part de la maison Hermès.

« Les vipères du palais n’auraient pas facilité son intégration, les commérage blessant s’étant intensifié immédiatement après l’officialisation de sa relation avec le Prince Albert de Monaco» est-il expliqué un peu plus loin dans l’article
« Monaco est un village peuplé de requins et de vipère » aurait confié Charlène de Monaco après avoir été humiliée publiquement lors du vernissage de l’exposition Grace Kelly au Grimaldi Forum.

Elle aurait obligée d’attendre dehors, « le temps pour la maison Hermès de remettre aux vraies princesses, Caroline et Stéphanie, deux sacs Kelly ». L’humiliation s’est poursuivie encore plus en oubliant tout de même de lui présenter un cadeau.

Un événement qu’elle ne serait pas prête d’oublier !