Décidément, une malédiction régnerait toujours au Rocher, comme en témoigne parfaitement Carolin de Monaco en revenant sur ses déboires amoureux.

C’est ce qui a été rapporté par la revue « Elle » dans une de ses dernières éditions consacrant un article exclusif au sujet des Grimaldi et de cette malédiction qui semble les poursuivre depuis une éternité.

En effet, la Princesse de Monaco aurait eu un vécu assez mouvement, notamment le décès de son deuxième mari Stefano, avec qui elle aurait eu 3 enfants, à la suite d’un accident offshore, alors qu’il venait de fêter ses 30 ans.

« Le mariage discret de Caroline de Monaco et Stefano Casiraghi était à l’image de leur couple. Simple mais élégant, le duo a fasciné le Rocher jusqu’au drame bouleversant qui les a frappés » est-il rappelé par la revue people.

Un mariage qui aurait été également annulé par le Vatican en 1992, jetant à l’eau plus de 15 ans de procédures.

Une chose est sûre d’après la revue « New Idea », une malédiction poursuivrait les Grimaldi depuis des siècles maintenant depuis le viol réalisé par François Grimaldi, de son surnom Milizia, descendant d’Otto Canella, le consul de Gênes en 1133.