Alors qu’elle serait enfin heureuse dans sa nouvelle vie, Caroline de Monaco aurait dû faire face à quelques fantômes du passé.

En effet, le 3 octobre dernier marquait pour l’héritière monégasque le 30ème anniversaire après le décès de son deuxième époux et père de ses trois enfants, celui qu’elle aurait aimé de tout son cœur : Stefano Casiraghi.

C’est ce qui a été rappelé par la revue « France Dimanche » dans son numéro daté du 9 octobre consacrant un article exclusif à la famille princière de Monaco.

« Retour sur une histoire d’amour qui avait tout d’un conte de fées avant de virer au cauchemar » peut-on lire un peu plus loin dans l’article.

Il aurait rendu l’âme très jeune, à l’âge de 30 ans lors d’une course offshore au sud de la France après avoir heurté une vague alors qu’il naviguait à une vitesse de plus de 180km/h.

L’entrepreneur italien n’aurait pas beaucoup souffert et aurait rendu l’âme instantanément.

« L’embarcation fait un tonneau, se retourne et coule en quelques minutes » est-il expliqué par la revue people qui aurait dédié sa première page pour Catherine Laborde.

La Princesse du Rocher quant à elle n’était pas présente durant l’incident puisqu’elle aurait été l’invitée d’un gala préparé en l’honneur de son père, le défunt Prince Rainier.
Un drame qu’elle ne serait pas prête d’oublier jusqu’à ce jour.