Alors qu’il combattrait toujours son double cancer de l’œsophage et de l’estomac, Bernard Tapie aurait une nouvelle épreuve à surmonter. Et cette fois-ci c’est du côté du tribunal, dans une affaire d’arbitrage, où il aurait surpris bien plus d’une personne avec son comportement.

A croire les propos rapporté par « BFM TV » décrivant les coulisses de cette affaire, l’homme d’affaires et ancien ministre de la Ville aurait pété les câbles en plein public en criant qu’il n’en pouvait plus en arrachant son masque.

« Il a piqué une colère, il s’est égosillé avec sa voix rendue quasi-inaudible par la maladie, il a hurlé en chuchotant : “Ça y est, ça recommence” » est-il expliqué sur BFM TV.

« Il aurait même essayé de quitter la salle en guide de protestation, mais son avocat l’aurait arrêté au dernier moment » aurait confié la journaliste Alexandra Gonzalez.

Une chose est sûre, Bernard Tapie passerait par une période très difficile, quelques mois après avoir annoncé la bonne nouvelle qu’il pourra bientôt vaincre sa maladie qui le hante depuis des années maintenant. Il aurait trouvé un traitement miracle proposé par le Pr. Van Cutsem et pour cela, il devait se rendre chaque semaine en Belgique.

« Je serais déjà mort. Il n’est pas magicien, mais il est dépositaire d’un traitement qu’il a su trouver et qui est formidable » aurait expliqué Bernard Tapie tout anéanti.

« Je suis certain que la phase 2 va se terminer par un succès » finit-il par conclure.