Benjamin Biolay file le parfait amour avec la belle Anaïs Demoustier depuis un an aujourd’hui. Ce dernier est totalement chamboulé à cause de la crise sanitaire qui risque de perturber ses projets. Il en parle à cœur ouvert.

Et c’est le magazine « Voici » qui en a initialement parlé dans son édition de mi-octobre.

« Il flippe pour sa tournée », a lancé le magazine, avant de reprendre les confidences de l’artiste qui se qualifie comme « un mec qui touche du bois, qui prie et sert les fesses ».

« Il faudra me déboulonner et me donner l’arrêté préfectoral qui m’en empêchera », avait-il annoncé.

Et ce 17 octobre, il le confirme sur Instagram, où il adresse un message aux autorités.

Actif sur Instagram, il ouvre son cœur : « On veut dialoguer. On veut une discussion de fond. On a plus qu’une barre d’autonomie. Nous n’avons plus fait de musique depuis mars. Il n y a eu aucun cluster dans les salles de spectacle. Nous respections toutes les consignes ( même les plus stupides). Nous ne pouvons plus faire deux séances en devant cesser si tôt alors que vous l’exigiez de nous. Beaucoup de gens sont contaminés sur leur lieu de travail, peu ou pas en allant au spectacle. Alors nous allons exiger cette dérogation. Voila ».

Ses admirateurs sont plus que d’accord avec lui : « Ils osent justifier toutes leurs incohérences !

Fermons toutes les grandes surfaces dans ce cas !!! Où quantité de gens affluent à toutes heures, sans aucune distanciation, en se pressant les uns aux autres, en touchant les produits, les rayons les uns après les autres ! Mais c’est dingue !! ».