Tout le monde voyait comment Laurent et Emma sont tombés amoureux « au premier regard » quand bien même les coachs de l’émission ne les avaient pas placés ensemble ! Sauf que quelques mois après leur histoire, le couple est finalement brisé. Pour motif : inconciliabilité au sein du couple ?

La fin d’une relation qui a bien commencé !

Alors, si Emma et Laurent ont commencé à sortir ensemble dans l’émission, ils ont fait le choix de poursuivre leur relation bien en delà des feux du projecteur. En effet, ils étaient amoureux et tout montrait que cette fois-ci c’est le bon jusqu’au jour où la pharmacienne a publié un story sur sa page Instagram. Mais il faut noter qu’ils ont été le couple le plus aimé des cybernautes au cours de l’émission étant donné que leurs postes ont suscité un grand nombre de likes et de commentaires.

Après le confinement, le couple a fait le choix de donner un nouveau souffle à leur histoire en sillonnant la France, sauf que cela n’a pas donné l’effet escompté. Les cybernautes n’ont pu connaître la fin de l’histoire que dans une publication Instagram faite par Emma : « … Comme j’ai pu l’évoquer, je suis celibatarian. Je suis seule depuis dix jours environ. Ce n’est pas une question d’infidélité, de mensonge, de manque d’amour. Rien de tout cela, au contraire ».

Une rupture parce que les deux étaient inconciliable !


Par ailleurs, tout est donc dit, si Laurent et Emma ont fait les choix de se séparer c’est parce qu’ils se sentaient inconciliable l’un de l’autre. Alors, ensemble ils ont décidé de briser leur couple nonobstant que l’amour soit toujours présent, ce qui ne laisse pas présager une nouvelle conciliation si le destin est de leur côté, comme le précise Emma dans ce même post. En effet, la jeune blonde confirme être séparée mais elle n’est plus prête pour une nouvelle aventure. En ce qui concerne, Laurent, il n’a fait aucune réaction sur cette histoire.

Selon les allégations, l’expert de l’émission leur a déjà averti. « Jean-Luc Beaumont, un des experts, m’a contactée. […] Il m’a dit qu’ils avaient identifié une compatibilité entre nous, sans me dire le pourcentage, mais qu’il y avait “quelque chose qui bloquait”. Il ne m’en a pas dit davantage et je n’ai pas vraiment cherché à savoir ». Espérons que les deux ont peut-être tiré des leçons sur leurs erreurs !