Isolé dans sa maison du Loiret, où il est en rémission de son AVC, Alain Delon a rompu son silence sur C News, dans le contexte de l’émission de Pascal Praud.

Cependant à aucune période, il n’a été question de ses tracas de santé. D’ailleurs, il a notamment réagi au décès de son pote Claude Brasseur, disparu par la maladie à l’âge de 84 ans. En fait, il a qualifié comme un être « exceptionnel ».

« On a débuté ensemble, on avait le même âge », a livré l’actrice honoraire dont le dire a été partagé par Gala.

Il faut dire que sa voix était difficile à reconnaitre. Sans doute un problème de connexion. « J’ai connu son père et puis on a tourné tous les deux, on a tourné Les seins de glace et après en 1990 on a tourné Dancing Machine et puis on se voyait souvent, on a débuté ensemble je vous dis, c’était mon copain, ça me fait de la peine », a-t-il précisé.

Alors, à cause d’un ennui de liaison, Alain Delon n’avait pas retrouvé la voix de Pascal Praud, lequel a fini par l’apaiser. « si Alain Delon, c’est moi, si j’ose dire, qui vous parle, mais peut-être que la liaison n’est pas formidable ».

Par ailleurs, si Alain Delon n’est pas sorti de son silence sur son état actuel, son fils s’était fait un plaisir de le faire.

« J’ai vu passer deux-trois trucs comme quoi ça n’allait pas très bien, mais non, c’est faux. Il s’améliore, il marche. C’est un homme d’un certain âge – on ne va pas se mentir – mais il va très bien » rappelait-il.